retenons les déclinaisons

Poème

À titre récréatif nous avons avec une amie écrit une poésie dont les rimes sont les terminaisons de la première déclinaison et de la deuxième neutre.

C’est l’histoire d’un sofa

De couleur lila

Qui un jour rendu l’âme

Lorsqu’il fut arrosé

D’un verre de rosé

Lors d’une soirée pyjama

Le coupable s’est excusé

Les proprios s’en sont débarrassés

Il fut jeté loin de son palace

Dans un chemin qui mène à Rome

Laissé sur les dalles lisses

Soudain il glisse

Un jeune homme dans le bus qui avait le rhume

Vit le sofa malmené éternua “atchoum

Ramassa ses loukoums aux rhum

Sur le sofa il vomit

Il n’avait guère bu d’eau

Plutôt un ou plusieurs bordeaux

C’en était trop pour lui quel pauvre sofa

Il y a des choses pour lesquelles on rit d’autres pas

On ne passera pas la panosse sur un acte comme celui-là

Il devrait revenir avec un baba au rhum

Et du pain d’épice

Pour expier son vice

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *